Modifier son alimentation pour atténuer le changement climatique via une approche multisensorielle

- Sciences humaines et sociales -

Atelier
Tout Public
entrée libre
Village des sciences d'Angers

description

Réservé aux 8-99 ans

Le récent rapport du GIEC (Pörtner et al., 2022) met l’accent sur le rôle de l’alimentation sur le développement des gaz à effets de serre (GES) et propose diverses solutions afin de limiter les conséquences délétères de nos habitudes alimentaires. Ainsi, la consommation de produits d’origine animale serait responsable de 14,5% à 20% des émissions de GES au niveau mondial (Xu et al., 2021) et le recours à des alternatives semble inéluctable. La consommation d'insectes est considérée comme une alternative durable aux protéines animales mais la population occidentale éprouve de nombreuses difficultés vis-à-vis de l'introduction de cette nouvelle ressource alimentaire qui est considérée comme non-mangeable d'un point de vue culturel. L'enjeu est donc de convaincre cette culture insecte-phobique des bienfaits de cette nouvelle forme de nourriture à la fois sur le plan environnemental mais aussi sanitaire via une approche multisensorielle (stimulations auditive et visuelle).

l'organisateur

GRANEM Université d'Angers

Le GRANEM (Groupe de Recherche ANgevin en Économie et Management) est une équipe de recherche pluridisciplinaire (économie et gestion) de l'Université d'Angers, rattachée à la Fédération CNRS n°3435 TEPP (Travail, Emploi et Politiques Publiques). Cette équipe d'accueil n° 7456 regroupe 51 enseignants-chercheurs, 43 doctorants, et 4 BIATSS.

Horaires

  • Le 15 octobre, de 14h00 à 18h00
  • Le 16 octobre, de 14h00 à 18h00

ESEO, 10 boulevard Jeanneteau 49100 Angers

fête de la science
Ministère de l'Education
Europe Feder
Région Pays de la Loire
Université de Nantes
Terre Des Sciences
Zoom
Maine Sciences
Musée du Sable

© 2022 Fête de la Science Pays de la Loire